• Comment vérifier l’étanchéité et entretenir la batterie de son scooter électrique ?

    Un scooter électrique ne nécessite pas autant d’entretien qu’un scooter thermique du fait de son moteur, mais quelques précautions sont à prendre afin que l’engin continue de fonctionner sans difficulté et qu’il ait de bonnes performances. Vous devez par exemple vérifier régulièrement la pression des pneus, et lubrifier les pièces mobiles qui subissent régulièrement les frictions. En cas de doute, consultez le manuel de l’utilisateur pour savoir comment bien prendre soin de votre scooter en particulier. Ici nous verrons dans le détail comment vérifier l’étanchéité de la fixation de votre scooter électrique https://www.numerama.com/vroom/470523-essai-du-scooter-electrique-2twenty-roma-un-look-retro-suffit-il-a-faire-un-bon-scooter.html, mais aussi comment prendre soin de la batterie. Il faut savoir que les vis et les boulons du scooter électrique sont constamment sollicités par des mouvements constants. Les vibrations créées entraînent des relâchements de boulons, de vis et autres attaches. Cela arrive progressivement, pas en une fois donc vous pouvez vérifier l’étanchéité de ces fixations sur une base hebdomadaire.

    Lorsque vous repérez un problème d’étanchéité des fixations sur votre scooter électrique, faites des vérifications plus souvent et plus détaillées afin d’assurer un bon fonctionnement à votre engin. Une vis ou un boulon qui lâche, ce n’est jamais plaisant, vous pourrez le reconnaitre par un bruit cliquetis ou des réactions plus graves selon la situation. Maintenant, parlons des batteries des scooters électriques ; en général elles sont faites en lithium-ion et sont amovibles. Toutefois, la technologie des batteries évolue assez rapidement et il faudrait peut-être adopter des mesures particulières en fonction du type de batterie. Les scooters de bonne qualité sont généralement dotés de batteries au lithium-ion. Ces dernières affichent de bonnes performances, sont de petite taille et par conséquent ne pèsent pas beaucoup. L’évolution des batteries a influencé l’évolution des scooters électriques.

    En 1920 on a vu arriver les scooters kick fonctionnant au gaz. C’est à la fin des années 1990 que les modèles de scooter électrique pliant ont été disponibles à l’acquisition. Les batteries modernes que l’on retrouve de nos jours font preuve de plus de puissance, elles sont plus élégantes et offrent des performances et une durabilité intéressante aux scooters et autres appareils. Les batteries sont soumises à un cycle de vie qui se reconnait lorsque les charges ne tiennent plus longtemps. Fort heureusement les experts travaillent dessus afin que l’on puisse désormais entretenir les batteries en lithium-ion pour qu’elles durent plus longtemps, assurant ainsi la performance et la longévité des engins qu’ils équipent. L’entretien d’une batterie passe par la vérification de sa température, la température idéale pour les batteries lithium-ion est de 26 degrés Celsius. Attendez que la batterie soit déchargée d’au moins 50% avant de la recharger, et n’utilisez que les chargeurs homologués et autorisés par le fabricant.

  • Le constructeur SYM se lance dans la production de scooters électriques

    2 twenty scooters electrique

    Le constructeur SYM est véritablement lancé sur le chemin des engins électriques avec deux véhicules annoncés : l’ED1, un scooter électrique intelligent et pliant et l’EE1 qui est plus orienté vers la performance avec un design assez commun, ils sont disponibles sur https://www.2twentyscooters.com. On observe la transition de nombreux constructeurs vers l’électrique. Les salons de Paris, d’Eicma à Milan et Intermot de Cologne qui ont eu lieu cet automne en sont la preuve, on a pu y découvrir de nombreux concepts électriques. Il est vrai que leur fabrication n’est pas encore confirmée, mais cela montre bien l’ambition des constructeurs. D’autres stands par contre ont pu faire voir aux visiteurs des modèles achevés et qui existent bel et bien et dont la production en série est déjà prévue. SYM fait partie de cette catégorie de constructeurs avec ses deux nouveaux modèles. Le modèle EE1 a été dessiné en partenariat avec le studio italien Car Studio et est conçu spécialement pour le marché européen. Il a la forme d’un engin urbain et GT et s’adresse à des personnes prêtes à utiliser les véhicules électriques au quotidien.

    Le SYM EE1 est un équivalent aux scooters 125 cm3, il aura très certainement des allures sportives avec un comportement plus dynamique et sûr. Ses performances ne décevront pas les plus exigeants en termes de reprise et d’accélération. Le modèle EE1 fait partie des scooters électriques 100% électrique, il pèsera environ 170 kg et sera fourni avec des batteries amovibles et rechargeables. Lorsque ces batteries sont bien rechargées, elles offrent une autonomie moyenne de 100km/h à une vitesse moyenne de 50km. La vitesse maximale qui peut être atteinte par cet engin varie en fonction des divers modes proposés : en mode éco elle est de 90km/h, en mode normal elle est de 110 et en mode Power elle atteint 130 km/h.

    Le modèle SYM ED1 va beaucoup plus loin dans son design. Il est destiné à un usage essentiellement en zone urbaine, il équivaut à un cyclomoteur et on peut le plier pour un rangement plus facile. En effet une fois plié, le scooter électrique peut être rangé sous une table, dans un placard, etc. Ce scooter électrique se présente comme une mode de déplacement motorisé individuel qui pourrait changer les habitudes de vie à l’avenir. Il est doté d’une batterie qui peut recharger vos différents appareils : ordinateurs, téléphones, etc. En termes de performances, l’ED1 offre une autonomie de 40 km pour une vitesse maximale de 25 km/h ses batteries amovibles le rendent encore plus léger pour les déplacements lorsqu’il est plié, avec un poids de 40kg.

  • Astuces pour un séjour au ski pas cher dans les Alpes du Nord

    vacance

    Toute la famille est déjà impatiente de mettre les pieds dans la neige. Pour pouvoir profiter pleinement des joies de la glisse, vous avez décidé de rejoindre les grandes pistes des Alpes du Nord pour vos vacances au ski en famille. Seulement, vous avez peur de faire un grand trou dans vos budgets vacances ? Rassurez-vous, un séjour au ski ne doit pas forcément faire souffrir votre compte en banque ! Avec ces quelques astuces, vous avez l’assurance de profiter d’agréables vacances en famille, sans fausses notes, dans les Alpes du Nord.

    Choisir une station de ski moins connue des voyageurs

    Le budget alloué à vos vacances au ski dépendra en grande partie du choix de la station de ski. En effet, le prix peut doubler, voire tripler, selon les prestations proposées et la localisation de la station de ski. Si vous voulez faire de réelles économies pour votre séjour au ski en famille, évitez dans la mesure du possible de réserver dans les domaines skiables très prisés des voyageurs. Rassurez-vous, il n’y a pas que de grandes stations dans les Alpes du Nord. Choisissez de petites stations qui ne possèdent pas beaucoup de pistes, mais qui proposent de belles prestations pour les familles. Privilégiez aussi les stations plus basses, mais qui sont reliées à une ou plusieurs grandes stations. Cela va vous permettre de réaliser jusqu’à 50 % d’économie sur votre réservation.

    Aux Ménuires, à Val Thorens… Privilégiez la location d’appartements

    Pour se loger, un large choix d’hébergements s’offre à vous, allant de la location appartement les ménuires aux hôtels de luxe au pied des pistes. Cela paraît évident, mais oui, si vous voulez vraiment faire des économies, mieux vaut se tourner vers la location d’appartement, plutôt que de séjourner dans des hôtels de luxe. Louer un appartement revient moins cher. Pourtant, les services proposés sont de qualité. De plus, en séjournant dans un appartement, vous n’aurez pas besoin de respecter des contraintes d’horaires. Vous pouvez entrer et sortir de votre appartement à n’importe quelle heure de votre choix.

    Si vous voulez vous loger dans un hôtel, n’hésitez pas à profiter des codes promos proposés chaque jour sur Internet. C’est la meilleure option pour trouver l’offre la plus avantageuse. Vous pouvez aller dans un site de couponing ou aller directement sur le site officiel de l’hôtel pour chercher des réductions. C’est la meilleure option si vous voulez bénéficier d’une remise importante sur votre réservation d’hôtel. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence en comparant les offres proposées par les hôtels.

    Si vous êtes une famille nombreuse ou si vous partez avec des amis, n’hésitez pas à partager un grand logement. C’est un autre moyen de ne pas trop dépenser sur le budget hébergement. En séjournant dans un grand logement, vous pouvez diminuer nettement les dépenses. Plus exactement, vous n’êtes pas seul à prendre en charge les frais de la location d’hébergement. La dépense liée à l’hébergement sera divisée avec les personnes avec qui vous séjournez.

    Skier moins cher

    Si vous partez avec des enfants de moins de 6 ans, profitez des forfaits gratuits pour apprendre le ski aux plus petits. La plupart des stations de ski offrent le forfait ski aux enfants. En revanche, si vous êtes obligé de suivre un cours de ski, mieux vaut privilégier les cours particuliers pouvant être partagés avec 2 ou 3 personnes. Cela revient moins cher, même si un cours particulier coûte cher. De plus, un cours particulier va vous permettre d’apprendre bien plus vite. Vous n’aurez donc besoin que de quelques heures de cours pour vous perfectionner.

  • Faire son sac pour un trekking au Maroc

    Trekking au Maroc

    Le trekking au Maroc ou même dans d’autres pays du monde est une activité qui attire de plus en plus de personnes à travers les différents continents. Certains font appel à des professionnels de l’envergure d’Aventure berbere pour mieux vivre leur aventure. D’autres par contre se sentent capables de préparer ce genre de voyages par eux-mêmes. Pour ceux qui optent pour la deuxième option, il est important qu’ils sachent que cela n’est pas un processus facile, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Parmi ces paramètres nous pouvons citer le lieu de la randonnée, sa durée, sa difficulté, et surtout l’équipement à emporter avec soi pour parer à toutes les situations. Faire son sac est la partie qui doit être considérée avec beaucoup d’attention par tous les randonneurs, qu’ils préparent le voyage seuls ou avec une agence.

    Le bon litrage du sac pour un trekking réussi

    Le choix, le réglage et la préparation du sac à dos que l’on compte emporter pendant son trekking au Maroc, font partie des étapes les plus importantes à considérer avant un voyage de ce type. Les randonneurs ont parfois besoin de quelques conseils avisés pour un portage sans problèmes lors de leur randonnée ou un trek en autonomie. Il faut d’abord choisir le bon litrage pour le sac que l’on compte transporter durant ce voyage. Rappelons que le trekking consiste en fait à marcher pendant de longues heures, parfois même plusieurs jours, d’un point A vers un point B. Durant le voyage l’on peut rencontrer des populations inconnues, des animaux dangereux, des pentes difficiles, manquer d’eau et de nourriture, et surtout ne pas avoir de lit confortable pour se coucher la nuit tombée. Dans le cas où vous optez pour un trek avec portage, vous aurez nécessairement besoin d’un sac d’une capacité d’une trentaine de litres. Le sac pourra ainsi contenir une veste de protection, une cape de pluie, les rations en eau et nourriture de la journée, un appareil photo et d’autres équipements de première nécessité.

    Lorsque votre trekking au Maroc ou ailleurs est en fait une randonnée qui s’étend sur 2 ou 3 jours, avec des nuits en refuge, vous devrez plutôt choisir un sac pouvant contenir jusqu’à 50 litres. Un sac de cette capacité pourra contenir, en plus de vos équipements de base, un sac de couchage, plus d’eau et de nourritures, des accessoires pour faire la cuisine, mais aussi des vêtements de rechange et une trousse de toilette. Pour des trekkings ou randonnées en autonomie de grande envergure, choisissez plutôt un sac avec un litrage supérieur, allant jusqu’à 60 ou 70 litres. Le sac pourra ainsi contenir, en plus de tout le reste, une trousse de secours, un couteau ou un canif, une paire de chaussures de secours, etc. Prenez bien le temps de régler votre sac avant de vous lancer à l’aventure, un calage optimal en fonction de la charge à porter et de votre morphologie est primordial pour que vous soyez à l’aise avec votre sac durant la marche.

  • Quels sont les critères de choix d’un lit d’enfant évolutif ?

    lit enfant

    L’achat d’un lit d’enfant évolutif n’est pas une opération aussi facile que l’on pourrait le penser. Il est important d’évaluer certains critères avant de se lancer dans l’achat. Ces critères sont la santé, la couleur, le prix du lit et bien évidemment la croissance de l’enfant. Les meubles destinés aux enfants ne sont pas toujours aussi sûrs que l’on pourrait le penser. Quelques fois ils sont faits avec des matériaux collés qui émettent du formaldéhyde, tandis que les matelas sont faits en mousse polyuréthane. Si la santé est un aspect primordial pour vous, prenez le temps de vous renseigner sur les matériaux qui sont utilisés pour la fabrication du lit que vous souhaitez acquérir. Soyez sûrs que le lit que vous achetez est fait en bois laqué et de l’eau, au lieu de la mélamine. En ce qui concerne les matelas, ceux à ressorts sont plus aérés et donc plus agréables pour les enfants http://www.lejournaldelamaison.fr/le-journal-de-la-maison/selection-decoration/meubles-le-journal-de-la-maison/meubles-enfant-bien-choisir-fp-194663.html. Tous les tissus utilisés devraient être naturels.

    La croissance est un critère important dans le choix des lits d’enfant, parce que ce lit pourrait être utilisé de la naissance de votre enfant jusqu’à l’âge de 9 ans au moins. Ce type de lit est composé de modules qui sont rajoutés à la structure au fur et à mesure que l’enfant grandit. Le lit peut être réajusté en longueur et en hauteur. À la base le lit est adapté aux bébés, il est constitué de barreaux, le matelas et le sommier à lattes sont assez élevés afin d’assurer la sécurité du bébé et d’éviter aux parents de trop se pencher pour prendre l’enfant ou le mettre dans son lit. Quand l’enfant commencera à beaucoup bouger, vous pourrez baisser le sommier. Ensuite, les barreaux peuvent être enlevés et le sommier baissé au plus bas niveau. En enlevant les panneaux du haut, vous gagnez plus d’espace, jusqu’à 120 cm.

    Une fois que l’enfant aura atteint 6 ans, vous pourrez transformer un peu plus le lit pour qu’il atteigne 150 cm de long, ce qui tiendra quelques années encore. En ce qui concerne le choix de la couleur du lit d’enfant, optez pour des couleurs peu stimulantes. Vous éviterez donc le rouge qui ne convient pas dans une chambre d’enfant. De prime abord, le lit évolutif coute plus cher à l’achat que les lits conventionnels. Par contre si vous faites le calcul sur 9 ans, période pendant laquelle vous n’aurez pas de lit à acheter, vous constatez que ce type de lit vous permet de faire des économies. Alors si vous avez décidé de franchir le pas de cet achat, n’oubliez pas de considérer ces facteurs en fonction de vos besoins.