• Quelle est l’histoire de la trottinette électrique ?

    trottinette electrique

    Nous utilisons la trottinette électrique au quotidien, sans véritablement savoir de quoi il s’agit ni quelles sont les origines de cet engin devenu incontournable. D’après la légende, le terme « trottinette » vient du mot « trottin » qui était utilisé pour décrire les jeunes employées de maison qui devaient faire les courses en ville. Elles se déplaçaient à petits pas courts, elles trottinaient. Patinette est un synonyme de trottinette. C’est dans les années 1920-1930 que la trottinette commence son histoire comme un jeu d’enfant. À la création ce jouet est d’abord fait en bois avant d’évoluer très rapidement en intégrant une manette de frein en acier. La première trottinette sur le site https://trottinette-electrique-journal.blogspot.com/ légère a été construite par JD corporation, la « Razor », elle est plus légère, mais aussi plus résistante et pratique. L’engin est rapidement devenu un phénomène de mode auprès des enfants, mais aussi des adultes, pour faciliter leurs déplacements en ville.

    Certes la trottinette présentait un grand avantage sur le plan économique, mais cet avantage a été balayé par l’apparition des voitures, qui étaient plus confortables. Toutefois, l’engouement pour la trottinette a fait son grand retour durant la Seconde Guerre mondiale. L’armée souhaitait s’en servir afin de rendre la progression des troupes au sol plus rapide. Les parachutistes devaient être envoyés au sol, chacun avec sa trottinette. C’est à cette époque que les travaux sur le moteur de la trottinette ont commencé. Un prélude à la trottinette électrique telle que nous la connaissons aujourd’hui. La trottinette a ensuite connu très peu d’évolutions, c’est en 1980 que les premières trottinettes à moteur font leur apparition. Au fil des années, de nouveaux concepts de trottinettes avec des moteurs n’ont cessé de voir le jour grâce à l’évolution des moteurs, mais aussi celle des batteries.

    Durant les années 1980, les trottinettes électriques sont devenues des équipements indispensables dans la société américaine. C’est ainsi que les premières compétitions en cross et en endurance ont vu le jour. C’est dans les années 1990 que ces jeux connaissent une grande croissance, avec l’avènement des trottinettes en aluminium. C’est de cette manière que la trottinette est devenue une discipline sportive officielle, un peu comme le skate ou le bmx à la même époque. Les marques se démarquent petit à petit, et Micro se fait remarquer par la qualité de ses produits. La trottinette freestyle en alu devient rapidement un moyen de transport célèbre et surtout à la mode dans tous les pays du monde. Les constructeurs ne manquent pas d’apporter des innovations aux produits, comme Littleboard et Lab’elle, qui offrent des performances remarquables.

  • Quelques conseils pour vendre son bien immobilier à Marrakech

    vente villa a Marrakech

    Lorsque l’on est propriétaire d’un bien immobilier à Marrakech et que l’on souhaite s’en séparer, il n’est pas toujours évident de poser les bons actes. C’est pour cette raison que beaucoup de propriétaires restent avec leurs biens sur les bras, pendant plusieurs mois sans succès. L’un des premiers points les plus importants est de préparer son bien pour les visites des potentiels acheteurs. Le plus souvent, les propriétaires font visiter leur maison ou leur appartement avec la décoration qu’ils aiment, sans penser que cela pourrait donner une mauvaise image du bien aux potentiels acheteurs. Il est donc important de revoir la décoration du bien afin de mettre chaque pièce en valeur, afin que l’acheteur puisse se visualiser dedans. Le deuxième point est de connaître soi-même son bien, afin de pouvoir en lister les différents avantages. Parmi les avantages qui donnent de la plus-value à votre bien, vous pouvez noter les infrastructures autour comme les écoles, les activités dans le quartier, les parcs, les magasins, etc.

    Avec ces éléments, le travail de l’agence immobilière Cote Medina en charge de votre bien peut être facilité. Notez-le bien, il est important de confier ce travail à un professionnel qui saura déterminer la valeur sur le marché de votre bien et le présenter sous son meilleur jour. Cette opération vous assure de bonnes conditions de vente. De plus, cela ne vous empêche pas de faire vos propres investigations, vous pouvez proposer des clients à votre agence immobilière. Une bonne évaluation du bien immobilier à Marrakech, permet de le vendre dans de bonnes conditions. Si vous mettez votre bien en vente à un prix trop élevé, il risque de rester longtemps sur le marché, à votre détriment.

    Le choix de l’agence immobilière est également un critère important, une bonne agence disposant d’une bonne visibilité pourra vous faire bénéficier de services de qualité. De plus, une bonne agence vous fera parvenir des comptes rendus à un rythme quotidien, vous permettant de savoir ainsi comment se porte le marché des biens immobiliers à Marrakech et quelle est la place que votre bien y occupe. Après la mise sur le marché de votre bien, vous recevrez sûrement de nombreuses propositions, que vous devrez étudier. Votre agent immobilier peut vous encourager à accepter une offre un peu inférieure au prix du marché, s’il juge qu’elle est correcte. Il est impératif que vous soyez prêt à faire des concessions si vous souhaitez vendre votre bien dans des délais acceptables.

  • Le sac à dos clignotant vous aide à mieux profiter de la trottinette électrique

    trottinette-electrique

    Depuis environ un an, on peut observer l’arrivée d’un produit somme toute innovant et qui s’avère utile pour les conducteurs de trottinette électrique sur le site http://www.trottinetteelectrique.eu/ et autres engins du même style. Il s’agit du sac à dos clignotant. Cet objet a fait ses preuves et le succès qu’il rencontre est assez étonnant. Désormais il est possible de trouver cet accessoire sois trois modèles différents, notamment le sac de capacité 6 litres et celui de capacité 18 litres. Les deux sont dotés d’une plaque LED dont on se sert avec une télécommande. Le sac à dos clignotant NOMAD LED doté de la télécommande sans fils, permet de communiquer de son vélo avec ceux qui vous suivent. Un cycliste qu’on ne voit pas bien par manque de lumière a plus de chance de faire l’objet d’un accident. À l’heure actuelle, 1/3 des accidents à vélo sont causés par un défaut d’éclairage.

    Combien de cyclistes croise-t-on par jour qui semble ne pas être au courant du risque qu’ils encourent sans un meilleur éclairage ? Pourtant il n’est pas nécessaire d’avoir autant de lumières qu’un sapin de Noël pour que les automobilistes vous voient plus facilement. Il suffit que l’éclairage dont vous disposez soit placé au bon endroit, cela est valable pour les vélos, mais aussi pour les trottinettes électriques. Le sac à dos clignotant et sans-fil est une bonne solution aux problèmes d’éclairage. Habituellement pour indiquer sa direction aux véhicules derrière lui, le cycliste se servira de son bras. Le sac à dos clignotant avec télécommande sans fil apporte une solution pratique et simple.

    Le message envoyé par le sac à dos est simple et facilement compris par les automobilistes qui suivent. Lorsque vous appuyez sur le bouton, une grande flèche verte s’allume vers la gauche ou vers la droite, dépendamment de la direction que vous prenez. Il est totalement impossible de se tromper quant à la signification de cette flèche lumineuse. Le système d’éclairage de ce sac à dos permet de faire passer d’autres messages comme signaler un danger, ou même un agacement grâce au gros point d’exclamation rouge qui s’affiche. Cet outil est idéal pour les cyclistes, mais aussi pour les conducteurs de trottinette électrique. L’une des qualités de ce sac et de ses lumières est que lesdites lumières sont placées dans le champ de vision de l’automobiliste qui est derrière, à la hauteur de ses yeux.

  • Pourquoi la chaise Eames DSW est-elle tant appréciée ?

    Chaise DSW Charles Eames

    La chaise DSW de Charles et Ray Eames est élégante, elle a traversé les époques et elle est avant tout design. Cette chaise conçue par l’inspiration de Charles et Ray Eames est incontournable lorsqu’il s’agit de mobilier d’intérieur design. Mais quelles sont les raisons du succès de cette chaise qui a traversé les époques ? La caractéristique de la chaise DSW, celle qui fait sa force, est sa capacité à évoluer avec son environnement. Que votre décoration d’intérieur soit pleine de couleurs, industrielle ou scandinave, cette chaise s’adaptera sans soucis à votre intérieur. Elle apportera même une touche particulière et design à votre décoration grâce à ses formes et aux matériaux qui la constituent, le bois et le plastique. Rappelons que cette chaise est sortie de l’imagination du couple Eames au début des années 1960. On retrouve dans cette chaise, devenue une star au fil des décennies, le génie de ses créateurs, ainsi que leur goût pour l’innovation et la différenciation.

    Chaise DSW Charles Eames

    À l’époque où la chaise a été conçue et réalisée, les concepteurs et fabricants de mobilier se servaient essentiellement du bois pour réaliser leurs œuvres. Charles et Ray Eames sont donc en plein processus d’innovation quand ils fabriquent cette chaise en se basant sur de nouvelles techniques de moulage de la fibre de verre. S’en suit le moulage du plastique. Ce fut un effet de surprise pour l’ensemble de la profession. La chaise ayant été prévue pour une production de masse, beaucoup ont pensé que le pari était risqué, mais il s’est avéré bel et bien judicieux. Après plusieurs mois de travail, la chaise Eames a été présentée au grand public, une chaise à la fois élégante et solide qui a rencontré un succès phénoménal dès sa sortie.

    Cela fait donc plus de 50 ans que la chaise Eames DSW parcourt les différents courants du design, mais continue d’occuper une bonne place dans nos intérieurs et nos salons. Grâce au succès qu’elle a rencontré, cette chaise est désormais un modèle à suivre pour les chaises design qui sont créés, les designers s’en inspirent beaucoup et proposent des meubles aux courbes, matériaux et couleurs semblables à ceux utilisés sur la DSW. Parmi les chaises qui en sont inspirées, nous pouvons citer la chaise Ormond, mais aussi la chaise Ray ou encore la chaise Charles. La chaise DSW est intemporelle, je dirais même immortelle et se décline sous diverses éditions et reproductions.

    voir aussi :
    http://www.chaisedesign.fr/fabriquer-assise-deco-on-na-de-chaise-eames-dsw/
    http://www.famous-design.fr/techniques-de-restauration-dune-chaise-eames-dsw-ou-dune-chaise-en-bois/

  • Polypropylène : matériau écologique de la chaise DSR de Charles Eames

    La chaise DSR de Charles Eames est l’un des classiques de ce designer, c’est un meuble incontournable dans la sphère du design d’intérieur. La société vitra ayant les droits sur la plupart des créations de Charles Eames, elle est autorisée à produire des éditions nouvelles de ces créations. Par conséquent, depuis quelques années, on retrouve sur le marché les rééditions de nombreuses chaises de Charles Eames et d’autres designers, en polypropylène. On en parle, mais on ne sait pas toujours ce que c’est le polypropylène ou encore les avantages qu’il présente. Dans un environnement hautement mis en danger sur le plan écologique, par la quantité de déchets non recyclables produits en une année, le polypropylène fait la différence. En effet, les autres matières plastiques, surtout les emballages constituent approximativement 11% des déchets des ménages.

    Ces déchets étant difficilement recyclables, ils contiennent et émettent des matières toxiques, ils ont donc un effet négatif sur l’environnement. Le polypropylène, matière qui est utilisée pour fabriquer la chaise DSR de Charles Eames, est une matière recyclée et recyclable qui est constituée de molécules de propylène. C’est une matière qui se recycle beaucoup plus facilement que les autres matières telles que le PVC. Précisons que 1 tonne de plastiques recyclés permet d’économiser jusqu’à 700 kg de pétrole. Le polypropylène présente de nombreux avantages : c’est un matériau solide, il est rigide et résiste assez bien à l’abrasion, il est transparent, indéchirable. En plus lorsqu’on le brule, ce plastique dégage uniquement de l’eau et du dioxyde de carbone.

    Nous savons déjà que le polypropylène est utilisé pour la fabrication des chaises DSR de Charles Eames, mais c’est un matériau qui a de nombreuses autres utilisations. On l’utilise pour la fabrication de contenants alimentaires, de pièces automobiles, de cordes, on peut aussi s’en servir pour fabriquer de l’adhésif, des colles, des fibres de tissus, des pièces pour les équipements ménagers, des jouets, des composants électriques, des tuyaux. On s’en sert aussi pour faire du papier. Le polypropylène sert aussi pour la fabrication des couches pour bébés, car c’est un matériau hydrophile. Ce matériau a de multiples utilisations et il préserve bien l’environnement de par ses caractéristiques et sa composition. Les plastiques recyclables comme le polypropylène peuvent être reconnus grâce au petit logo, le ruban de Möbius qui a la forme d’un triangle avec un chiffre à l’intérieur qui indique le type de plastique. Pour le polypropylène, c’est le chiffre 5.